Archive pour le 11 août, 2011

Poème : Illucescente amor

Illucescente amor

Ce matin, tous les oiseaux chantent au point du jour !
Leur mélodie, se fait entendre jusqu’au vieux-bourg.
Les cloches tintent et résonnent par delà les cours,
Et la nature en fête, annonce leur amour.

Une nymphe et un poète se sont dit « je t’aime »,
Ensemble, ils écrivent une histoire, un beau poème.
C’est au pied d’un grand saule blanc qu’ils se sont aimés,
Et que leur âme et leur coeur se sont enflammés.

Au soir de tous les soirs, une nymphe s’est posée
Dans un divin jardin, où elle s’est reposée.
Elle s’est confiée, ouvrant la porte de son coeur.

A deux, marchant sur le chemin d’un vrai bonheur,
L’un avec l’autre, ils s’envolent pour un long voyage,
Dans un merveilleux temps, où il n’y a plus d’âge.

Paul Stendhal

Publié dans:Poèmes |on 11 août, 2011 |2 Commentaires »

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles