Poème : Le cœur en peine

Le cœur en peine

J’ai le cœur en grande peine,
Ô combien je suis blessé,
Pour cette âme qu’on dit humaine,
Et, qu’on a bien délaissée !

Tant de souffrances, de douleurs,
Que, de cette belle vie,
Je n’en vois plus les couleurs,
Celles, qui font les coeurs ravis.

Endors-toi, petit enfant,
Va vite au pays des rêves,
L’Amour y est triomphant,
Et borde de jolies drèves.

Quand tu te réveilleras,
Il sera à tes côtés,
Et un jour, il brillera,
Comme le soleil de l’été.

Paul Stendhal

Publié dans : Poèmes |le 30 septembre, 2011 |7 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

7 Commentaires Commenter.

  1. le 30 octobre, 2011 à 11 11 22 102210 debut2011 écrit:

    Ce poème dans sa simplicité
    sait aussitôt les coeurs toucher
    Ces sentiments universels
    toujours nous réveillent…

    Bon dimanche Paul
    Amicalement, Anne

    PS : une parenté avec le grand Stendhal ?

    **********

    Bonjour Anne,

    L’humble poète s’incline, et vous remercie,
    De votre gentille réponse à son poème,
    Et que par vos vers, vous ayez choisi ainsi,
    D’en composer un bien joli carpe diem !

    A bientôt de vous lire.

    Bien amicalement

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  2. le 6 octobre, 2011 à 7 07 09 100910 FANETTE écrit:

    Bonjour Paul,

    Et merci de ce commentaire touchant fait chez moi. Il me touche d’autant plus qu’écrit d’un poète comme toi ça ne peut que faire plaisir
    Il m’arrive parfois de m’essayer à cet exercice, voulant toucher la personne à qui cela s’adresse.
    Voilà.
    Ceci étant ton poème à toi est lui aussi très touchant mais là je n’en suis pas étonnée.
    bonne journée.

    Amitié.

    Fanette

    **********

    Bonjour Fanette,

    Je te remercie Fanette de tous ces gentils compliments, et je suis heureux que ma poésie te plaise.
    A bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3. le 5 octobre, 2011 à 15 03 58 105810 didierc écrit:

    J’aime ce poème, de plus la galaxie des rêves, cela me donne des frissons.

    Didier

    **********

    Bonsoir Didier,

    Ô que oui, Didier, la poésie est un univers où les rêves vivent libres !
    Merci de ta gentille visite.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

  4. le 3 octobre, 2011 à 9 09 11 101110 ismeraldamadrid écrit:

    L´amertume de la vie, les déceptions de la journée se voient effacés au cours de la « nuit » quand enfin l´univers des rêves ouvre sa porte et offre un éventail de moments heureux.
    Amicalement.

    Ismeralda

    **********

    Bonjour Ismeralda,

    On peut parfois préférer le rêve, à une certaine vision du monde !
    Merci pour ton gentil commentaire.
    Bien Amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

  5. le 2 octobre, 2011 à 21 09 59 105910 magdatoutsimplement écrit:

    Moi aussi je rêve souvent, mais parfois, les rêves font mal car le réveil est brutal mais sans rêves, parfois nos vies seraient bien tristes………..

    Toujours aussi creatif, moi là j’ai un manque d’inspitation brutale…

    Magda

    **********

    Bonjour Magda

    Le rêve est souvent le terreau de l’inspiration !
    Merci de ta gentille visite.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

  6. le 30 septembre, 2011 à 22 10 48 09489 michelehardenne écrit:

    Bonsoir Paul,

    Heureusement que les rêves sont porteurs de belles images,
    Et qu’il est bon de fermer les yeux pour partir en voyage,
    Dans un monde imaginaire où l’on s’émerveille
    D’être heureux, en attendant son réveil.

    Merci pour cette poésie qui se veut à la fois tristesse et espoir !

    Bises,

    Michèle

    **********

    Bonjour Michèle,

    Les rêves et les lubies, nous sourient dans la vie,
    Envolant nos pensées, par delà les nuées,
    Plaisant tant à nos coeurs, qui soudain sont ravis,
    Du chemin suivi, à deux pour continuer.

    Merci de ton commentaire, ô combien touchant !

    Tendres bises.

    Paul stendhal

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Paris 2020

  7. le 30 septembre, 2011 à 21 09 14 09149 patriciacoelho écrit:

    Bonsoir Paul,

    Décidément je me retrouve beaucoup dans tes mots. Ton poème est très touchant de vérités. il m’a rappelé quelques textes que j’avais écrits voilà une dizaine d’années. Je vais les publier. Tu me donneras ton avis de poète érudit.
    Merci pour cette belle plume.

    Amicalement.

    Patricia

    **********

    Bonsoir Patricia,

    Je te remercie sincèrement de ce très gentil commentaire, qui m’honore.
    C’est bien humblement, que si tu le souhaites, je te donnerais mon avis.
    A bientôt de te lire.

    Amicalement.

    Paul Stendhal

Laisser un commentaire

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles