Dimanche 02 octobre 2011

Tendre ami que je chéris,

Je ne peux comme toi qu’espérer que nos deux cœurs puissent enfin se défroisser en s’unissant dans cette nuit d’amour, que nos pensées se plaisent à imaginer.

J’aime me souvenir de mes rêves, où dans ce jardin que j’affectionne, je nous vois, nus, sous un soleil se couchant, dont les reflets laissent sur nos peaux les couleurs chaudes d’une fin d’été.

Tandis que tes baisers se déposent comme des pétales de fleurs sur mes seins, mes doigts se traînent dans ta chevelure ondulée et soyeuse.

La douceur de tes lèvres frôlant ensuite mon ventre et l’habilité de tes mains qui me caressent le haut des cuisses, éveillent en moi tant de désirs que j’en rougis à l’idée de te les écrire.

Mon tendre chéri, nous n’avons encore que nos rêves à partager, mais un jour, je te le promets, ils deviendront réalité.

Je n’ai pas la possibilité d’ouvrir la porte du temps, celle où nos corps de chair pourront se toucher, je possède juste une petite clé qui s’ajuste à la serrure de mon cœur et dont je voudrais t’en faire présent, en la joignant à ce courrier.

Je t’envoie mille baisers de tendresse en attendant de te lire.

Michèle

Publié dans : Correspondance sentimentale |le 3 octobre, 2011 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 28 octobre, 2011 à 14 02 25 102510 cpaserieux écrit:

    Salut Paul,

    Je ne viens pas souvent sur ton blog , et c est un tort.
    Dommage que ton texte soit protégé par la loi; sinon je l’aurai appris par coeur pour le réciter à ma copine.
    Avec Michèle Hardenne, vous êtes vraiment de réels artistes.

    A+

    Jean-Philippe

    **********

    Bonjour Jean-Philippe,

    Je te remercie de ce très gentil commentaire.
    Tu as parfaitement le droit, d’apprendre les textes par coeur, il n’y a aucune interdiction, fort heureusement !!!
    Michèle se joint à moi, pour te remercier de cet honorifique compliment que tu nous adresses.
    A bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Cpaserieux : vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv

  2. le 14 octobre, 2011 à 20 08 16 101610 isabelled.monalisa écrit:

    Bonsoir à vous deux,

    C’est magnifique à lire :lol: j’adore de plus en plus ;)
    Bisous.

    Isabelle

    **********

    Bonsoir Isabelle,

    Mille mercis, vraiment.
    Je suis confondu !

    Avec toute mon amitié, et bien sûr, celle de Michèle.

    Je t’embrasse de tout coeur.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  3. le 9 octobre, 2011 à 16 04 55 105510 booguie écrit:

    yo Paul et Michèle,

    yo yo yo
    c’est du courrier ça !
    Les lettres d’antan étaient si belles
    le plaisir qu’avaient ceux à qui elles étaient destinées, devait être vibrant. Une belle leçon sur l’ harmonie de deux êtres qui s’aiment. Un peu comme George Sand et ses amants.
    bravo.

    **********

    Bonsoir Booguie,

    Je suis d’accord avec toi, les lettres d’antan avaient un véritable charme, et les gens de ce temps aimaient, et respectaient leur langue, en soignant leurs écrits.
    Avec le temps les traditions se perdent !
    Merci de ce vibrant éloge !

    A bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : Professeur Jill_Patrice Cassuto:

  4. le 7 octobre, 2011 à 11 11 44 104410 magdatoutsimplement écrit:

    Et l’histoire est vraie ?

    Parce que moi ça me chauffe le coeur et le corps de lire ces lettres…

    C’est un peu mon histoire……..qui elle, a abouti.

    Magda

    **********

    Bonsoir Magda,

    La magie et la beauté de l’écriture, permet à l’auteur, de composer des textes, qui, une fois publiés, s’envolent vers le lecteur qui lui, peut librement voyager et rêver, au gré de son imagination !
    Merci Magda, de ta visite et de ton commentaire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

  5. le 6 octobre, 2011 à 23 11 18 101810 patriciacoelho écrit:

    … Et c’est merveilleux de retrouver ces belles lettres. Alors si vous êtes deux, un grand merci à vous deux.
    Amitiés.

    Patricia

    **********

    Merci Patricia, de cette critique si gentille.
    A bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

  6. le 6 octobre, 2011 à 21 09 14 101410 patriciacoelho écrit:

    Bonsoir Paul
    J’ai lu une partie de cette correspondance et je suis ravie de ces mots. Cela me donne l’impression d’être très indiscrète dans une intimité qui s’ouvre au grand jour. J’ai le sentiment de lire des lettres d’un grand poète découvertes au fond d’une malle et offertes au public. Je n’ai pas tout à fait tort, tu es un grand poète. Merci pour cette évasion.
    Amicalement.

    Patricia

    Bonsoir Patricia,

    Je te remercie de ce si gentil commentaire.
    Nous avons, à deux, souhaité créer cette correspondance, pour stimuler le plaisir de l’écriture dans l’esprit d’antan !
    Merci de ta visite.
    A bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

Laisser un commentaire

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles