Poème : Quando cor volat

Quando cor volat

Une vraie mélodie du bonheur, où voyage
Libre et heureux, un coeur tant empli d’émotion,
Et qui laisse dans les traces de son sillage,
Des sentiments d’amour, d’une pure passion !

Du monde de l’enfance, à celui des cheveux blancs,
L’imagination nous emmène dans le rêve,
Où tous les espoirs ne sont pas des faux-semblants,
Et où le soleil brille sur toutes les drèves.

Paul Stendhal

Publié dans : Poèmes |le 28 octobre, 2011 |3 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

3 Commentaires Commenter.

  1. le 29 octobre, 2011 à 14 02 52 105210 michelehardenne écrit:

    Bonjour Paul,

    Les battements du coeur rythment les sentiments,
    Ils se font mélodie dans le souffle des amants,
    Ils se font doux rayons de soleil du printemps,
    Ils sont purs quand on aime sincèrement.

    Tendre bise.

    Michèle.

    **********

    Bonjour Michèle,

    Quand deux coeurs vivent de si belles émotions,
    Leur Amour, voyage sur les ailes du temps,
    Et ce bonheur, qui leur donne tant de sensations,
    Scintille de mille feux les plus palpitants.

    Tendre baiser.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  2. le 29 octobre, 2011 à 2 02 22 102210 debut2011 écrit:

    Coeur sincèrement affectueux
    passant les ans sans médisance
    arrive au bout de sa course heureux
    même s’il a peu d’aisance
    rayonnant la sérénité dans ses yeux.

    Amicalement.

    Anne

    **********

    Bonjour Anne,

    Quand s’envole le coeur,
    Par delà les nuages,
    Oui, l’Amour est vainqueur,
    A travers tous les âges.

    Merci Anne de ce beau poème en réponse au mien.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  3. le 28 octobre, 2011 à 21 09 01 100110 Luc écrit:

    Joli poème aérien où la passion, l’imagination et l’espoir restent les maîtres mots.

    Par contre, en ce qui me concerne, les citations latines ne me parlent guère.

    Luc

    **********

    Bonsoir Luc,

    Je te remercie de ton gentil commentaire.
    Je te rassure, il n’y a aucune citation latine !

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

Laisser un commentaire

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles