Poème : Te souviens-tu ?

Te souviens-tu ?

Te souviens-tu de ces doux moments de l’été,
Où les mots du Pierrot dans le soleil couchant,
Ont résonné d’une belle sincérité,
Et bouleversé nos cœurs d’un émoi touchant ?

Te souviens-tu de cette charmante balade,
Où sur ce massif qui fut autrefois une île,
Après de longues heures de marche et d’escalade,
Tu enterras tous les secrets de ton idylle ?

Une belle uranie, s’est ainsi envolée,
Voyageant dans le ciel et la voûte étoilée,
Laissant ses sentiments, la bercer dans le temps.

Au pied d’un grand saule blanc, au bord d’un chemin,
Elle a trouvé cet Amour, qu’elle espérait tant,
Dans ce joli jardin, aux senteurs de jasmin.

Paul Stendhal

Publié dans : Poèmes |le 3 novembre, 2011 |6 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

6 Commentaires Commenter.

  1. le 19 décembre, 2011 à 9 09 00 120012 potageretlalune écrit:

    Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé, merci de nous permettre de rêver quelques instants…
    Cordialement
    Nina

    Dernière publication sur Calendrier Lunaire Mensuel : CONSEILS POUR SEMER.........

  2. le 10 novembre, 2011 à 10 10 52 115211 galion écrit:

    Le jasmin s’en souvient certainement de ce cheminement, qui part de la chenille guillerette, en balade ; chenille très vite transformée en chrysalide, qui fera papillon, uranie, qui n’est pas des moindres. Lequel papillon viendra grandir un peu plus encore dans le jardin aux mille parfums… aux senteurs du jasmin. J’ai toujours pensé que la marche dans la nature était féconde… Manu

    **********

    Bonsoir Manu,

    L’ange de l’amour libérant du cocon une
    Uranie, métamorphose la chrysalide
    Nymphale, en une bien ravissante sylphide,
    Éternellement belle des reflets de la Lune.

    Merci de ta visite et bien amicalement.

    Paul Stendhal

  3. le 6 novembre, 2011 à 0 12 06 110611 kayado écrit:

    Bonsoir Paul,

    Pour moi la poésie, me touche par ces mots qui m’enchante et j’aime bien lire quelques poèmes qui sont sortis de votre imagination, malheureusement , je ne suis pas doué pour ce genre d’écriture, la mienne serait plutôt du genre  » mon Paulo, pense que tu n’est pas tout seul, que la vie est un grand gâteau de M…e et l’on en mange un petit ou un grand morceau tout les jours, c’était ce que m’avait appris mon grand père et quand je pense à lui , il n’avait pas tout à fait tord.
    Par contre , ce que j’ai appris aussi , c’est qu’il existe des personnes qui ne ce sont jamais rencontrés, mais elles s’apprécient car un courant passe , car par leur comportement, leurs écrits, leur façon d’être , coïncident avec eux mêmes et ceux que l’on possède.
    Donc , tu vois Paul, même si on ne sais pas encore serré une bonne pogne,de visu, tu fais partie de mes copains et de mes amis virtuels …
    QUE CELA TE PLAISE OU NON !!! et bien sûr , si tu avais besoin de quelque chose , un MP est toujours le bienvenu.

    Claude

    **********

    Bonsoir Claude,

    Claude combien je te remercie du fond du coeur, de tout ce que tu as écrit !! Il y a longtemps que je te compte parmi les rares amis, qui enchantent ma vie, par leur gentillesse, et leur sincérité.
    Alors, il me plaît, ici de saluer un homme merveilleux de générosité, et de tendresse humaine.
    Donc, toi non plus, n’hésite jamais, pour m’envoyer des MP, je serais toujours là pour t’aider si tu en as besoin !
    Merci du fond du coeur sincèrement !

    Paul

    Dernière publication sur La Planète et nous. Fonds Sous Marins. : LES EAUX CHAUDES DE LA MARTINIQUE

  4. le 4 novembre, 2011 à 22 10 51 115111 krikrimapuce écrit:

    J’aurais aimé écrire quelque chose
    ou une magnfique prose
    Mais tu vois, mon coeur n’est pas trop rose
    Pour que j’y crois et que j’ose
    Alors je vais simplement te dire
    Il faut tenir bon meme si c’est encore souffrir
    La vie n’est pas que belle et à faire jouir
    Le coeur et le corps, mais aussi à faire mourir
    ce qui nous semblait si beau, si merveilleux
    Tiens bon Paul…

    Voilà, ce n’est pas digne de Verlaine
    Mais, c’est aussi chaud qu’un bas de laine
    Ceci pour te faire sourire
    Bises Paul…

    **********

    Bonsoir Christiane,

    Ta poésie est très belle, et très touchante, et je t’en remercie, plus que sincèrement.
    Le poète ce soir est bien fatigué, et son coeur souffre, mais tout poète qu’il est, il relèvera la tête, grâce à tous ses ami(e)s.
    Je t’embrasse de tout mon coeur.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur La Boite qui Mijote : Quand ça devient concret

  5. le 4 novembre, 2011 à 17 05 41 114111 debut2011 écrit:

    Qui pourrait ne pas se souvenir
    De ces doux souvenirs d’été
    Pendant lesquels sur nous de douces fées
    Protégeaient premiers émois et désirs

    Hélas les jours sont passés
    Hélas ils furent séparés
    Mais pourtant la vie continue
    Et la nostalgie toujours les remue…

    Bonne fin de journée Paul
    Amicalement, Anne

    **********

    Bonjour Anne,

    Quand les souvenirs sont ceux d’une vraie tendresse,
    Qui tant a bercé, la vie de ces coeurs aimants,
    Tous les mots, sont bleus, et deviennent des caresses,
    Qui résonneront toujours, merveilleusement.

    Merci de ta gentille visite et de ton beau poème, Anne.
    A bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  6. le 3 novembre, 2011 à 15 03 53 115311 michelehardenne écrit:

    Bonjour Paul,

    La mémoire est un coffre au trésor,
    Dans lequel sont conservés délicatement,
    Les souvenirs d’un passé qui y vivent encore,
    Et qui ne peuvent être emportés par le temps.
    Il y a des moments de vie qui sont si importants,
    Qu’on ne les oublie jamais vu les sentiments.

    Merci Paul pour ce partage poétique.

    Tendre bise.

    Michèle

    **********

    Bonjour Michèle,

    Dans cet écrin, où la mémoire est émotion,
    Celle du beau, et de l’unique de la vie,
    Les sentiments sont ceux d’une grande passion,
    Où l’Amour unit les coeurs des amants ravis !
    Bien loin d’oublier ces si merveilleux moments,
    Ils resteront pour toujours, un enchantement.

    Merci à toi Michèle, pour ta si belle plume.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Paris 2020

Laisser un commentaire

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles