Archive pour le 13 novembre, 2011

Poème : A ma douce amie

A ma douce amie

Il est si vrai que chaque jour, je pense à toi,
Et que, mon coeur en bat une grande chamade !
Mais je sais, qu’au delà de paraître courtois,
Tu es tant pour moi, une si belle oréade !

Quand d’un si grand bonheur on est ainsi ravi,
Et que brille alors une si grande liesse,
Il est sûr, qu’elle paraît bien belle la vie,
Quand enfin, s’unit l’Amour et la vraie tendresse.

Pourquoi ne pas s’enivrer de cette pensée,
Qui nous charme tous deux de cette belle ivresse ?
Ma douce amie, sans toi n’existe pas ma vie !

Ô combien le poète rêve tant ses envies,
D’une gaîté si belle et si enchanteresse,
Pour qu’enfin maintenant, tout, puisse commencer !

Paul Stendhal

Publié dans:Poèmes |on 13 novembre, 2011 |10 Commentaires »

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles