Poème : Somnia Amor

Somnia Amor

Sur l’antique océan, où naviguent les âmes,
Embrassant leurs rêves, à la croisée des chemins,
Neptune, qui préside aux mers, et que tous acclament,
Tait les tempêtes, et avec son trident en main,
Il calme les flots, et apaise toute lame.

Mythe de l’Amour, Vénus, du ceste magique,
Enflamme la passion dans les coeurs amoureux,
Nantissant de bonheur ces amants pélagiques
Triomphants, qui de leurs sentiments langoureux,
S‘unissent ensemble, loin des pensées nostalgiques.

Aphrodite, née dans les eaux de l’île de Cythère,
Muse de l’Amour, et déesse des plaisirs,
Orna sa nudité d’une rose, sur Terre,
Unit simplement, la beauté et le désir,
Rêvant tant la passion, que de tous ses mystères.

Paul Stendhal


Publié dans : Poèmes |le 20 février, 2012 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 28 février, 2012 à 13 01 54 02542 FANETTE écrit:

    Coucou poète
    Oup’s je n’avais pas vu que les premières lettres de ce poème formaient SENTIMENTS AMOUR :lol:
    bel après midi à toi
    bisous

    **********

    Bonjour Fanette,

    Quand on aime les acrostiches, il devient dur de s’en passer !!
    Merci de ta gentille visite.
    Bisous.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. le 25 février, 2012 à 11 11 31 02312 FANETTE écrit:

    Bonjour bonjour cher Poète
    un petit coucou en passant chez toi pour te souhaiter un bon week end
    bisous

    **********

    Bonjour Fanette,

    Je te remercie de ta visite, qui me fait vraiment plaisir.
    En ce moment je travaille beaucoup, pour mon amie la poétesse, ce qui fait que je ne poste que rarement un de mes poèmes.
    Moi aussi je te souhaite un bon week-end, et te dis à bientôt de te lire.

    Bisous
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  3. le 21 février, 2012 à 13 01 47 02472 michelehardenne écrit:

    Bonjour Paul,

    Amour qui se cherche au bout de la Terre,
    Mers et cieux guidant l’intrépide amoureux.
    Il est des sentiers couverts d’énormes pierres,
    Trop étroits que pour y marcher à deux.
    Il est aussi des chemins du hasard,
    Entrainant les esprits persévérants,
    Si le coeur reste libre et riche d’espoir !

    Tendres bises.

    **********

    Bonjour Michèle,

    Aphrodite, née dans les eaux de l’île de Cythère,
    Muse de l’Amour, et déesse des plaisirs,
    Orna sa nudité d’une rose, sur Terre,
    Unit simplement la beauté et le désir,
    Rêvant tant la passion, que de tous ses mystères.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Paris 2020

  4. le 21 février, 2012 à 10 10 25 02252 FANETTE écrit:

    Bonjour Paul

    Un poème bien nostalgique mais plein d’espoir en même temps
    Merci à toi de ce partage cher poète
    belle journée
    bisous

    **********

    Bonsoir Fanette,

    Ce poème est surtout empli d’espérance !
    La nostalgie n’est plus, elle a coulé par le fond !
    Merci de ta gentille visite, et à bientôt de te lire.

    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Laisser un commentaire

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles