Archive pour le 10 avril, 2012

Poème : La Fanette

La Fanette

Toujours gentille, et toujours bienveillante,
Si éprouvante fut sa propre vie,
Elle nous sourit, et demeure accueillante,
Et c’est notre coeur, qu’ainsi elle ravit.

Quand le bateau, est pris dans la tempête,
Seul à lutter contre les éléments,
Et qu’en pleine mer, les grands vents rouspètent,
Blessant l’homme d’équipage, violemment,

C’est debout, qu’il en appelle à sa Muse,
L’implorant de ramener la quiétude,
Lui présentant ses sincères excuses,
Espérant vraiment, sa mansuétude.

Pleurant toutes les larmes de son corps,
Cette amie, sait si bien réconforter,
L’âme peinée, qui tant espère encore.
La Fanette est ainsi, dans sa bonté.

Paul Stendhal

Publié dans:Poèmes |on 10 avril, 2012 |10 Commentaires »

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles