Archive pour le 24 avril, 2012

Poème : Spleenaria

Poème : Spleenaria

 

Musique d’antan, qui résonnait dans les choeurs, 
Et emplissait, la vie, en plaisant à nos âmes, 
L’eau de nos souvenirs, devient parfois liqueur, 
Appelant les couleurs d’une belle oriflamme, 
Narguant bien des pleurs, et envolant notre coeur.

Clamée, comme un miserere, l’élégie est 
Oh ! certes plaintive, mais comme un psaume s’entonne, 
Libérant l’esprit, des chagrins et des regrets, 
Inspirant la paix, loin des pensées monotones, 
Elle peut aussi danser sur l’air d’un menuet !

 

Paul Stendhal

24/04/2012

Publié dans:Poèmes |on 24 avril, 2012 |4 Commentaires »

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles