Poème : Allegoria

Allegoria

 

Avec ses jolis mots, qu’elle manie avec art,

Voguant les sons d’une si douce symphonie,

Elle enchante les cœurs, tout comme le grand Mozart,

Clamant avec génie, de pures harmonies.

 

Talentueusement, sa belle poésie,

Offre à tous ses lecteurs, ébaubis de plaisir,

Un indicible émoi, qui vraiment les saisit,

Sentiment d’un bonheur, qui les fait s’abeausir.

 

Muse d’un autre temps, elle sillonne le monde,

Et seule sur ce chemin, par delà les confins,

Souriant à la vie, elle vogue sur l’onde,

Regardant l’horizon, en un désir sans fin.

 

Elle sut des Érinyes, que sans ce bel Oreste,

Melmoth prenait son âme, dans le Styx, la noyant.

En louant Calliope, près d’un destin funeste,

Ravisant son esprit, il devint clairvoyant.

 

Contre vents et marées, son radeau prit les lames,

Il tangua plusieurs fois, mais ne sombra jamais.

En croisant les fanaux, rayonnant de leur flamme,

Mue par les alizés, cette vie l’acclamait.

 

Énéide du siècle, elle en eut la victoire,

Naviguant maintenant, en toute liberté,

Taisant ses souvenirs, et cachant son histoire,

Sémillante de joie, en toute pureté.

 

Paul Stendhal

27/04/2012

 

Publié dans : Poèmes |le 27 avril, 2012 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 1 mai, 2012 à 19 07 52 05525 galion écrit:

    Très beau poème, Paul. Construction très habile partie de l’allégorie.
    Cela me permet de faire d’intéressantes révisions dans le domaine de la mythologie grecque, où tu sembles à l’aise comme un poisson dans l’eau ! Tiens, tu me donnes l’inspiration pour un nouvel article, merci à toi ! Bonne semaine
    Salut Paul Manu

    **********

    Bonjour Manu,

    Je te remercie de ton gentil commentaire. Les mythologies, grecque et romaine, nous apprennent tant de choses !
    J’irais dès que possible, voir ce nouveau texte inspiré, que tu vas composer.
    En attendant je te souhaite une bonne journée.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

  2. le 30 avril, 2012 à 21 09 14 04144 michelehardenne écrit:

    Bonsoir Paul,

    Même sur une mer trouble et agitée,
    Elle garde le cap vers sa destinée
    Rien ne pourra effacer ce passé, mais
    Y penser permet de ne pas les oublier.

    Ce poème est un bel hommage à une auteure de talent.
    Tous mes remerciements, à toi, Poète, pour ce partage.

    Tendres bises.

    Michèle

    **********

    Bonjour Michèle,

    Mille mercis pour tous ces vers, qui simplement
    Encensent, notre amie, Mery, avec tendresse,
    Rimant indéniablement dans un style charmant,
    Contant son histoire uniment avec adresse,
    Invitant tous les coeurs, ainsi élégamment.

    C’est à toi que je dis merci, de tes si gentilles visites, et de tes commentaires qui sont toujours un vrai régal.

    Tendres bises.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  3. le 28 avril, 2012 à 12 12 27 04274 ALAIN écrit:

    Une allégoria pleine de talents à ce que tu écris !!!
    ARSENE GRISALI

    **********

    Bonjour Alain-Arsène,

    Merci de ce gentil commentaire.
    Je te souhaite une bonne journée.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

  4. le 27 avril, 2012 à 20 08 44 04444 FANETTE écrit:

    Bonsoir Paul
    Et bien M. Stendhal, je ne sais à qui est adressé ce beau poème mais elle a bien de la chance cette personne.
    Je vois avec plaisir que je fus quand même écoutée en demandant de la nouveauté, le pire c’est qu’une fois de plus je ne suis pas déçue
    Que dire devant tant de talent
    bonne soirée Paul
    Gros bisous

    **********

    Bonjour Fanette,

    Ce poème, est une allégorie, qui s’adresse à tout le monde !
    Merci à toi de ces gentils compliments.
    Bon samedi.
    Bisous.

    Paul Stendhal

    Dernière publication sur FANETTE : lll

Laisser un commentaire

S/S BOULAOUANE |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles