Archive pour le 6 mai, 2012

Poème : Appassionata

Appassionata

 

Réveillant les âmes endormies, la passion
Offre de sa couleur, le rouge de l’Amour,
Unissant ces deux coeurs, vibrant leurs émotions,
Gageant les chiquenaudes à ce jeu de la mourre.

Envolant les esprits, dans ce jardin fleuri,
Prônant les sentiments, l’espoir, et le bonheur,
Ardemment elle saisit ce plaisir, tant chéri,
S’accordant dans la vie, la fougue sans auneur.

Scintillant ses désirs, et plaisant aux amants,
Irisant de couleur, cette pure ferveur,
Ô combien elle éprouve, les amoureux charmants,
N’emportant en chemin, que ces deux doux rêveurs !

 

Paul Stendhal

06/05/2012

Publié dans:Poèmes |on 6 mai, 2012 |5 Commentaires »

Le phaéton véloce |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles