Poème : Poeta somniantes

Poeta somniantes

 

Sur les ailes du temps, emportés par le vent,
Les soupirs envolés du poète rêvant,
Voguent l’éternité, à l’orbe des confins ;
Louant là sa muse, et priant le séraphin,
L’élégiaque oraison, dans un souffle sans fin,
Des soupirs envolés du poète rêvant,
Sur les ailes du temps, voyage par le vent !

 

Paul Stendhal
28/10/2013

Publié dans : Poèmes |le 1 octobre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

S/S BOULAOUANE |
nadorculturesuite |
Des histoires plein la tête. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jonathanjoyeux
| paizo2
| Les Logophiles